Une odeur de gingembre

Publié le par Phypa

51KYW6QH6ML__SS500_.jpg

Un livre lu il y a déjà quelques temps, et par la plupart des femmes de la famille.

Je crois que nous avons toutes aimé.

 

Présentation de l'éditeur

En 1903, Mary Mackenzie embarque pour la Chine où elle doit épouser Richard Collinsgsworth, l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Fascinée par la vie de Pékin au lendemain de la Révolte des Boxers, Mary affiche une curiosité d'esprit rapidement désapprouvée par la communauté des Européens. Une liaison avec un officier japonais dont elle attend un enfant la mettra définitivement au ban de la société. Rejetée par son mari, Mary fuira au Japon dans des conditions dramatiques. À travers son journal intime, entrecoupé des lettres qu'elle adresse à sa mère restée au pays ou à sa meilleure amie, l'on découvre le passionnant récit de sa survie dans une culture totalement étrangère, à laquelle elle réussira à s'intégrer grâce à son courage et à son intelligence. Par la richesse psychologique de son héroïne, l'originalité profonde de son intrigue, sa facture moderne et très maîtrisée, Une odeur de gingembre est un roman hors norme.

Biographie de l'auteur

Né à Tokyo en 1913, Oswald Wynd y vécut jusqu'à l'âge vingt ans. Il est devenu l'un des maîtres du polar que cet sous divers pseudonymes. II ne signa de son nom cet unique roman historique, aux fortes résonances autobiographiques. Une odeur de gingembre s'est ' dès sa publication, comme un livre culte.

Publié dans Livres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article