Temps scolaire

Publié le par Phypa

Doisneau43.jpg

 

En rangeant des journeaux, j'ai retrouvé un article du Monde de L'Education sur le temps scolaire que les spécialistes jugent inadaptés aux rythmes des enfants en France.

 

Il est fait référence à un rapport de l'OCDE publié en 2008. ( voir indicateur D1 combien de temps les enfants passent -ils en classe).

Il apparaît que le nombre d'heures annuel passées en classe est l'un des plus élévés en France pour les enfants de 7-8 ans,  nb_hrs_an.jpg

mais sur un nombre de jours plus réduit :

temps_scolaire2.jpg

Voilà pourquoi nos enfants sont si fatigués par l'école !!!

 

Et la semaine de 4 jours ne serait pas du tout adaptée aux ryhtmes bologiques des enfants .

Voici le résumé d'un rapport édité par l'Académie Nationale de Médecine  (article plus complet ici)

 L’Académie nationale de Médecine a constitué un groupe de travail chargé d’apprécier l’aménagement du temps scolaire sur la santé de l’enfant. Après avoir décrit l’organisation actuelle du temps scolaire en France dans la journée, la semaine et l’année, le rapport souligne 1) l’importance de la prise en compte des rythmes biologiques et psychophysiologiques de l’enfant dans toute réflexion sur cette question ; 2) la désynchronisation des enfants c’est à dire l’altération du fonctionnement de leur horloge biologique lorsque celle-ci n’est plus en phase avec les facteurs de l’environnement entraînant fatigue et difficultés d’apprentissage ; 3) le rôle néfaste à cet égard de la semaine dite de 4 jours sur la vigilance et les performances des enfants les deux premiers jours de la semaine liées à une désynchronisation liée au week-end prolongé ; 4) le rôle primordial du sommeil chez l’enfant car il permet un développement harmonieux de l’enfant, restaure les fonctions de l’organisme, permet de lutter contre la fatigue et favorise les apprentissages. A la suite de ce rapport, l’Académie nationale de Médecine émet à l’intention des pouvoirs publics et des parents des recommandations qui, en mettant l’enfant au centre de la réflexion, insistent sur les liens entre temps scolaire et santé de l’enfant.

  

  

Et donc :
 
les recommandations de l’ANM sur le temps scolaire et la santé de l’enfant
 
L’Académie nationale de Médecine considérant que l’aménagement du temps scolaire et la santé de l’enfant sont étroitement liés, présente les recommandations suivantes destinées aux décideurs et aux parents.
 
1- Recommandations destinées aux décideurs
  
·        Mettre l’enfant au centre de toute réflexion sur le temps scolaire, en tenant compte des connaissances actuelles sur les rythmes circadiens et les  besoins physiologiques des enfants et des adolescents, en introduisant la notion d’hygiène de travail respectant leurs rythmes .
·        Aménager la journée scolaire en fonction des rythmes de performance et enseigner les matières difficiles aux moments d’efficience scolaire reconnus, en milieu de matinée et en milieu d’après-midi.
·        Aménager la semaine sur 4 jours et demi ou 5 jours en évitant la désynchronisation liée à un week-end dont le samedi matin est libre
·        Respecter le sommeil de l’enfant et le considérer comme un sujet de santé publique au même titre que tabac, alcool et alimentation.
·        Evoluer vers un calendrier de 7-8 semaines de classe et 2 semaines de vacances ce qui implique un remaniement des 1er et 3è trimestres.
·        Alléger le temps de présence quotidien de l'élève à l'école en fonction de son âge.
·        Créer un Observatoire des Rythmes de l’enfant pour suivre les aménagements du temps scolaire permettant de faire des propositions.
 
2- Recommandations destinées aux parents
 
·        Informer sur le rôle fondamental du sommeil pour la bonne santé de l’enfant et veiller à une quantité de sommeil suffisante et à des horaires de lever et de coucher réguliers.
·        Restreindre le temps passé par les enfants devant un écran à moins de 2 heures par jour (recommandation de l'Association américaine de pédiatrie) et éviter la télévision avant le coucher.
·        Supprimer télévision et consoles de jeu de la chambre de l’enfant.
·        Aménager le temps périscolaire et favoriser les activités structurées sportives et culturelles.

Publié dans Education

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article