Pilules de 3e et 4e génération - compléments à l'article des VI

Publié le par Phypa

pilule.jpg

Hier j'ai réagi à un article paru dans Le Monde sur le témoignage de Sophie qui a bien failli ne pas fêter Noel à cause de la pilule Jasmine qui lui a été prescite par cet artcile publié dans Les Vendredis Intellos.

 

Il y a aussi dans le journal Le Monde du 15 décembre plusieurs informations intéressantes, que je reprends ici, afin notamment de compléter les réponses aux commentaires de l'article des VI.

 

La proportion de femmes qui utilisent la contraception orale est impressionante :

pilule1.jpg

L'information sur les autres moyens de contraception existants n'est manifestement pas faite.

Voir les liens :

vers le site de Martin Winckler  qui vient de compléter sa page sur la contraception aujourd'hui .

vers sa rubrique  contraception

vers un site organisé par le ministère de la santé et l'inpes : choisirsacontraception.org

 

Quels types de pilules sont prescrites 

pilule2.jpg

et par qui :

pilule3.jpg

donc finalement, contrairement à ce que suggère un commentaire, il vaut sans doute mieux consulter son généraliste qu'un gynécologue, surtout s'il nous connaît bien, et s'il connaît les antécédents familiaux, c'est encore mieux.

les risques d'accidents thromboembolique selon le type de pilule :

pilule4.jpg

les sources citées par Le monde sont : l'inserm, inpes, la HAS, et un articledu British Medical Journal.

 

Au travers de cette actualité, se posent les questions de l'information des médecins, beaucoup trop assujettie aux laboratoires pharmaceutiques, leurs possibilités de formation continue, ainsi que leur relation avec les patients.

Publié dans Allez les filles !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ecureuil bleu 31/12/2012 15:46

J'ai pris la pilule avant d'être mère, puis j'ai utilisé les stérilets (pas vraiment agréable lorsqu'on l'enlève) et enfin les spermicides... Je suis née de ratage de la méthode Ogino. Bisous

Phypa 31/12/2012 19:25



Oui c'est vrai la méthode Ogino, mes parents m'en avaient parlé. C'était du temps où la pilule n'était pas encore autorisée.


Nous avons complètement oublié le temps où la pilule n'existait pas. Je crois en avoir pris conscience en lisant Mon évasion de Benoite Groult.


La pilule est une libération , mais cela doit rester un choix.


Bisous