Parler de la mort

Publié le par Phypa

cimetierre.jpg

La Toussaint, est l'occasion d'aller en famille au cimetierre.
Et comme tout le monde vient fleurir les tombes à ce moment-là, cela peut être une jolie promenade.
C'est aussi l'occasion d'évoquer la mort avec les enfants, qui bien souvent ne la voient aujourd"hui qu'à travers les personnages aux multiples vies de leurs jeux vidéos.
L'occasion aussi d'évoquer ces grands parents que nous aimions tant, qui ont chouchouté notre enfance, et par leur transmission ont contribué à faire de nous ce que nous sommes et transmettons à notre tour.
Il y a quelques temps, les enfants demandaient "qu'est-ce qu'on devient quand on est mort ?"
Le tour au cimetierre permet de répondre sur ce qu'on fait des corps.
Pour ce que devient l'âme après, nous qui sommes non croyants, avons répondu que personne ne sait vraiment, puisque personne n'est jamais revenu raconter, et que du coup chacun croit ce qu'il veut.
Certains croient qu'il y a un paradis, d'autre un repos éternel, mais franchement, nous, on ne sait pas. 
Chaque année, nous allons aussi au "vieux cimetierre" fleurir la tombe de mes grands parents et arriere grands-parents.
Et chaque année, pour y parvenir, nous passons devant une rangée de tombe d'enfants.
La plupart datent du début du XXe siècle, je ne crois pas qu'il y ait un coin dédié maintenant.
Et là, nous expliquons qu'à cette époque, on avait beaucoup plus d'enfants que maintenant, que beaucoup mourraient de maladie dans la toute petite enfance.
Et nous mesurons ensemble notre confort de vie actuel, par rapport à il y a seulement un siècle.
En observant un peu les tombes, on fait aussi de jolies découvertes.
Sur les tombes très anciennes, on voit des photos, et beaucoup de fleurs en faïence, alors qu'aujourd'hui, on voit plutôt des dessins gravés, et on se prend à imaginer ce qu'a pu être la vie des personnes enterrées là.

cimetierre2-copie-1.jpg

Publié dans Humeur du jour

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

yg86au fil des jours 09/11/2011 15:39


Lorsqu'elle était enfant, ma fille, voulait toujours, où qu'on soit visiter les cimetières. Nous n'avons jamais compris pourquoi et, elle même, aujourd'hui ne peut pas l'expliquer.
Je viens du blog de Ecureuil bleu.
A bientôt


Phypa 09/11/2011 19:26



Merci de ta visite. Ici aussi on aime bien la Bretagne ;-). A bientôt.



ecureuilbleu 04/11/2011 14:40


Tu as raison d'emmener tes enfants et de leur en parler. Bonne journée et bisous


Phypa 04/11/2011 22:27



Il me semble que c'est une façon de leur raconter une histoire qui les concerne aussi.