Nos jeunes et le cannabis, que faire ?

Publié le par Phypa

Il y a quelques semaines, était relayé dans la presse la sortie d'un rapport de l'ESPAD 2011 sur la consommation d'alcool, de tabac et de drogue par les jeunes de 15- 16 ans dans 36 pays.

 

J'en avais fait un post pour les vendredis intellos.

 

Ce rapport montre notamment qu'entre 2007 et 2011, la consommation de cannabis a fortement augmenté en France.

 

cannabis_espad_2011.jpg

 

Et plusieurs articles sont parus, depuis mettant en cause les politiques de pénalisation du cannabis, qui manifestement sont inopérantes.

Depuis, le débat de la dépénalisation du cannabis, lancé hors propos par Cécile Duflot pendant la campagne des législative, est repris dans la presse.

 

Un dossier de Courrier International y était consacré la semaine dernière. La presse parle de dépénalisation en Suède, en Bolivie et en Espagne.

De nombreuses études montrent que le cannabis est moins dangereux pour la santé que la tabac ou l'alcool, alors pourquoi emprisonner les fumeurs de cannabis ?

Est-ce que l'énergie et l'argent dépensées à poursuivre les fumeurs ne serait pas mieux utilisée en prévention et en enquêtes approfondies pour démanteler les réseaux mafieux ?

 

En France aussi, même au sein du PS, les avis sont partagés : voir cet article du journal Le Monde où on apprend que "Il y a 142 000 procédures de consommation de cannabis par an, cela représente des centaines de milliers d'heures de travail pour les policiers, et elles ne donnent lieu qu'à 24 000 poursuites".

 

Il faut savoir aussi que le cannabis des babas - cools des années 70 est très différent de celui d'aujourd'hui qui est beaucoup plus riche en THC ( tétrahydrocannabinol), le principal composant psychoactif du cannabis.

Pas très facile de se faire une opinion.

Mettre en prison les toxicomanes, je trouve ça idiot, c'est en effet de l'énergie policière gaspillée, et ce n'est pas la bonne réponse au problème d'addiction.

 

Les recensements des années 2004 -2010 montrent que parmi les 15-24 ans, la consommation n'est pas plus élevée aux Pays Bas, où la consommation est autorisée, que dans les autres pays.

drogues_rapport_OEDT.jpg

 

L'interdiction de vente de cannabis contenant un pourcentage de THC supérieur à 15% aux Pays Bas depuis le 7 octobre 2011, est certainement une mesure à généraliser en cas d'autorisation de vente.

 

Comme tout produit actif, le cannabis a des effets positifs et négatifs :

Bienfaits Méfaits
  • A faible dose , atténue l'anxiété
  • Prévient les nausées provoquées par
  • les traitements anti-sida et les chimiothérapies
  • Son effet anticonvulsif est étudié dans le traitement des spasmes musculaires liés à la sclérose en plaque, et est utilisé par certaines personnes souffrant d'épilepsie
  • Peut réduire de 80% la croissance de certaines tumeurs cérébrales (recherches réalisées sur des animaux)
  • Peut contribuer au traitement du glaucome et de la rétinite
  • Présente des effets analgésiques plus puissants que ceux de l'aspirine
  • Son abus peut entraîner des crises de boulime
  • L'usage régulier s'accompagne : d'un risque accru de schizophrénie, d'états dépressif à des degrés divers de comportement agressifs et paranoïaques 
  • L'inhalation de fumées peut provoquer des affections bronchopulomnaires
  • Fumer un joint par jour pendant 1 an augmente de 8% le risque de cancer du poumon
  • Des expériences sur les rats ont répporté qu'une injection chronique pouvait altérer les testicules ou le cycle ovulatoire 

 

On verra ce que deviendra la loi.

 

Le vrai problème, ce n'est pas le produit, c'est l'addiction. 

Quelques liens interessants sur l'addiction coté ados (non exhaustif !) :

- Nouvelles addictions à l'adolescence

une présentation qui parle de toutes les formes d'addiction 

- Adolescence et addictions, le cannabis en question

la consommantion régulière de cannabis constitue le plus souvent un mécanisme de défense contre la dépression

le plus important est la détection précoce 

(Le lien entre cannabis et dépression est ce qu'avancent toujours les praticiens psychologues, mais est-ce parce qu'ils ne voient que les personnes qui vont mal ? Voir les commentaires sur les VI ...)

- les addictions chez les adolescents 

Il faut distinguer "la fumette" en groupe, qui est un comportement festif, de la consommation régulière solitaire qui est liée à l'anxiété

Cette présentation comprend aussi un tableau sur le type de dépendance en fonction des produits

- un blog à destintation des ados (mais à lire aussi par les parents !!)
Le blog qui met une claque aux addictions 

Publié dans Education

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 29/06/2012 22:25

Je suis pour l'interdiction du cannabis, pour les jeunes. Plusieurs jeunes de mon entourage en ont fumé et ça a nui à leurs études en les empêchant de se concentrer. Bisous

Phypa 30/06/2012 22:39



Je ne dis pas qu'il faut le libéraliser complètement, mais je pense que la police et la justice on mieux à faire que poursuivre et enfermer des fumeurs de cannabis. Je ne pense pas que la seule
répression soit le bon moyen de faire reculer la consommation.


D'ailleurs la politique répressive de ces dernières années n'a pas permis d'empâcher l'augmentation de la consommation chez les jeunes.