#Modèles féminins - juin 2012 - Wangari Maathai

Publié le par Phypa

ushuaia-tv-maathai-10551054pgzcl

Cette rubrique est chaque mois l’occasion de mesurer que les femmes qu’on pourrait citer dans les livres d’histoire sont légion.

 Parmi ses « maîtres de vie », Marion Cotillard dans une interview pour psychologies magaznie, cite notamment Wangari Maathai.

Cela m’a rappelé combien j’avais apprécié à l’époque que le prix Nobel de la Paix soit attribué à une femme de cette trempe, c’était en 2004.

Voici ce qu'on lit dans Wikipedia

"Wangari Muta Maathai, née le 1er avril 1940 à Ihithe1 et morte le 25 septembre 2011 à Nairobi, est une biologiste kényane et un professeur d'anatomie en médecine vétérinaire.

Cependant, elle est mieux connue pour son militantisme politique et écologiste. Le 8 octobre 2004, elle devient la première femme africaine à recevoir le Nobel de la paix pour « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix » "

 

Elle doit à des parents progressistes la chance d'aller à l'école.

Et je suis toujours très admirative de ces femmes africaines qui avec peu au départ déplacent des montagnes.

Wangari Maathai a fondé en 1977 le mouvement "La ceinture verte" , qui aura planté plus de 30 millions d'arbres en 16 ans".

Très active aussi dans le mouvement du droit des femmes, elle sera dirigeante du Conseil National des femmes du Kénya.

"Elle meurt le 25 septembre 2011 à l'hôpital de Nairobi, des suites d'un cancer6,7. Sa dépouille fut mise dans un cercueil confectionné en bambou et en fibres de jacinthe, pour respecter la demande qu'elle avait faite à sa famille de ne pas couper un arbre pour fabriquer son cercueil. Le jour de la cérémonie, un arbre fut planté par ses enfants et petits enfants en présence de centaines de personnes, au Uhuru Park (Parc de la Liberté en Swahili) à Nairobi, que Wangari Maathai avait sauvé de la destruction en mettant en échec un projet de gratte-ciel que le régime autoritaire de l'ancien président Daniel Arap Moi voulait construire à cet endroit"

 

Elle a été honorée le 30 mai par les femmes du parlement et des mouvements de femmes , qui ont le projet de planter 400 millions d'arbres par an pour restaurer la forêt du Kénya . (400 millions, ça me paraît beaucoup , mais c'est ce qui est écrit dans cet article du Kenyan daily post)

 

 

Publié dans Modèles féminins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 17/06/2012 14:53

Merci pour ce bel article sur cette femme instruite et volontaire. Bisous

Phypa 17/06/2012 22:07



Il y a des tas de femmes formidables. Mais on n'en entend malheureusement pas beaucoup parler.