#Modèlesféminins - billets janvier 2012

Publié le par Phypa

venus.gif

Déjà le dernier mercredi de janvier !

Rappelez vous c'est après la lecture du livre d'Olympe sur les mécanismes du plafond de verre que m'est venue l'idée, de nous fabriquer une bibliothèque de modèles féminins.

Déjà en 2011, les chiffres de la représentation des femmes dans les médias n'étaient pas brillants :

Voici ce que rapportait en 2008 le  Rapport sur l’image des femmes dans les médias, présenté par la Commission de réflexion sur l’image des femmes dans les médias, Présidente : Michèle Reiser et Rapporteure : Brigitte Grésy, Septembre 2008 :

"Présence croissante des femmes dans les organisations des médias

  • Les femmes représentent aujourd’hui plus de 43% des journalistes, contre 37,5% en 1996.

Taux de présence et d’expression des femmes dans les contenus médiatiques

  • Radio : Le temps de parole des experts hommes est de 25 minutes contre 1 minute 35 pour les expertes femmes.
  • Presse : Les hommes font 3 fois plus souvent l’objet de photos que les femmes (articles et publicités confondus : 53% pour les hommes, 17% pour les femmes). La majorité des hommes représentés sont des politiciens ou des personnalités du monde des arts et des médias.
  • Télévision : 63% des prises de parole sont le fait des hommes contre 37% pour les femmes.

Taux d’identification des femmes dans les contenus médiatiques

  • Les femmes sont 5 fois plus que les hommes citées sans leur nom ou uniquement désignées par leur prénom, y compris lorsqu’il s’agit de femmes politiques.

Par exemple : A la télévision, 20 hommes et 8 femmes sont identifiés par leur nom de famille ou leur non complet.

Dans le Nouvel Observateur, 27 % des hommes ont été cités pour 4 % des femmes et 55 % des hommes ont été mentionnés pour 14% des femmes.

  • 15 femmes pour 39 hommes apparaissent dans l’exercice de leur profession, à la télévision.
  • Les femmes sont moins sollicitées en tant qu’expertes que les hommes. D’après l’étude réalisée par Media Watch (2009), à l’échelon international, leur présence chute de 44% à 20% lorsqu’elles sont invitées à s’exprimer en tant que porte-parole ou experte. (Source : Projet mondial de monitorage des médias : L’étude de 2009 repose sur un échantillon de radios et télévisions dans 108 pays et sur l’Internet dans 16 pays, réalisée tous les cinq ans depuis 1995.)
  • Les femmes sont représentées 3 fois plus souvent que les hommes dans leurs relations familiales.
  • Elles interviennent le plus souvent en tant que témoins ou victimes."

(résumé trouvé ici )

 

Et voici ce qu'indique le dernier rapport remis à Roselyne Bachelot en décembre dernier après des actions de promotion de l'image des femmes décidées en 2010 :

Détails ici 

- La presse écrite hebdomadaire reste un monde réservé aux hommes : on y trouve 14,6% d'expertes pour 85,4 % d'experts

On y compte sept fois plus de citations pour les experts, neuf fois plus de photos et six fois plus d’interviews.

- A la télévision, un temps de parole de 15% pour les expertes , 85% pour les experts (sur un taux global de présence d'experts de 18%, magazines d'information et journaux télévisés)

- A la radio, on donne un peu plus la parole aux experts avec un taux global de 23%, mais la parité diffère selon le type de sujets :
85% d'experts masculins dans les sujets dits masculins
60% d'experts dans les sujets dits mixtes
la parité dans les sujets dits féminins

C'est dire que notre parole est rarement représentée comme référente !

IL Y A URGENCE A PROPOSER D'AUTRES MODELES !

Alors ici on a décidé de commencer à notre échelle, celle des proches et de la famille, et de  signaler chaque mois quelques biographies de femmes qui sont sortie des sentiers battus.

C'était l'objet de mon billet de début janvier, où j'avais commencé par Georges Sand.

Pour l'instant trois blogueuses se sont proposées : Flo La Souricette, qui a déjà consacré un Vendredi Intello de décembre à Maria Montessori.

Elle revient ce mois ci avec un article sur Marie Reynoard , une femme de la résistance qui fut agrégée de lettres en 1929.

On attend avec impatience les contributions de Muuuum et de Mme Déjantée  aussi séduites par l'idée, mais actuellement en overload !

Publié dans Modèles féminins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Flolasouricette 25/01/2012 15:15

Ouh là, là je ne pensais pas que la situation était si catastrophique... ça fait réfléchir en effet.

Phypa 25/01/2012 19:21



Oui , c'est bien ça le problème, on croit que l'égalité est acquise, mais quand on gratte un peu ce n'est pas le cas du tout.