Locavore (2)

Publié le par Phypa

concombre-copie-1.jpg

 
Nous sommes tous un peu attérrés par cette histoire de bactérie E Coli  entérohémorragique qui a déjà tué 12 personnes en Allemagne . (voir l'article deFrance info)
 
 Il s'agirait d'une bactérie qui émet des substances toxiques.
 
Voici ce qu'on trouve (déjà !) dans wikipédia sur cette fameuse bactérie :
"E. coli entérohémorragiques (ECEH)[modifier]Les ECEH sont responsables de colites hémorragiques[6]. Le principal réservoir de ces bactéries est le tube digestif des bovins; la contamination humaine se fait par l'intermédiaire d'aliments, principalement la viande de bœuf hachée et le lait cru. Le sérotype O157 est le plus fréquent. Il est responsable d'épidémies. Les ECEH produisent une verotoxine (ou Shiga-toxine) qui peut entraîner un syndrome hémolytique et urémique (SHU). Des épidémies à ECEH se sont déclarées suite à l'ingestion de viande contaminée et insuffisamment cuite (hamburger). Une épidémie a eu lieu en France en 2005.
Les cytotoxines (verotoxines) sont à l'origine de la destruction des cellules intestinales. Les symptômes peuvent aller de la diarrhée simple à une diarrhée sanglante et abondante. Les manifestations sont plus graves chez les enfants de moins de 8 ans et chez les personnes de plus de 65 ans. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) se manifeste entre autres par une anémie hémolytique, une thrombopénie et une insuffisance rénale aiguë.
24 mai 2011 : les autorités sanitaires allemandes s'inquiètent de la propagation rapide de L’Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), qui serait à l'origine de trois décès dans le nord du pays, en sus de centaines de cas recensés au cours des deux dernières semaines[5],[7]. L’épidémie touche également la Suède, le Danemark, le Royaume-Uni et les Pays-Bas[8],[9].
26 mai 2011 : alors que la transmission de la bactérie s’opère d’ordinaire par le biais de la viande ou du lait, la Commission européenne lance une alerte pour informer que l’un des facteurs identifiés contribuant à l’essaimage de l’infection serait imputable à la consommation de concombres contaminés, provenant d’Espagne[10],[8],[11].
27 mai 2011 : les concombres espagnols étant soupçonnés d'être à l’origine de l'infection bactérienne qui sévit dans différents pays européens[12], dont essentiellement l’Allemagne, Madrid adopte des mesures prophylactiques, en suspendant de facto les activités liées à deux distributeurs, soupçonnés d’exporter des produits contaminés par une bactérie pathogène, mâtinée d’une toxicité potentiellement mortifère[13],[12].
28 mai 2011 : trois cas suspects d’intoxication alimentaire liée à la bactérie qui s’est essaimée en Allemagne sont détectés en France[14].
29 mai 2011 : après avoir provoqué la mort de dix personnes en Allemagne, en sus de centaines de personnes infectées, la source de la contamination n’est toujours pas clairement identifiée ; le syndrome se répand dans plusieurs pays européens[9]."
 
Ce soir sur France Info , la chronique info santé en parlait aussi.
Où l'on apprend que les antibiotiques ne sont pas utiles, car ce ne sont pas les microbes qui sont nocifs , mais les toxines qu'ils produisent
 
Une des meilleures protections : laver et peler les légumes, cuire autour de 70°C environ 3mn, et se laver régulièrement les mains au savon.
 
Une autre solution pour se prémunir des micobres "pas de chez nous", être locavore: consommer des produitsqui ont poussé près de chez nous, dont on connaît la provenance.
 
 
 
 

Publié dans Nature

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 01/06/2011 13:48


J'essaie d'être "locavore" comme tu dis même si c'est plus cher. Merci et bon après midi


Phypa 02/06/2011 00:29



Je crois qu'il faut chaque fois qu'on peut choisir ce qu'on fait de son argent. Nous préférons financer des producteurs voisins, que cautionner l'exploitation d'une main d'oeuvre sous-payée.


Dans beaucoup de domaine, les prix que nous payons n'ont pas grand sens et ne font pas vivire ceux qui produisent un travail.


Bonne nuit !