Les effets positifs de l'affaire DSK

Publié le par Phypa

Entendu ce matin sur france info l'interview de Marilyn Baldeck, déléguée de l'Association Européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail (AVFT)

 

Voir l'interview ici

 

En résume : l'effet positif , c'est que les femmes osent parler.
L'association a vu le nombre d'appels considérablement augmenter depuis la révélation de l'affaire, et je pense surtout après la médiatisation de la prise au sérieux du témoignage d'une femme de ménage par les autorités US.

 

Le vrai problème est le traitement des plaintes : il n'y a pas de volonté politique de s'attaquer à la violence faite aux femmes.

 

A coté de ça , il y a beaucoup d'énergie déployée à la chasse aux sans papiers.

 

Ne se trompe-t-on pas  de priorité ?

 

Le site de l'association AVFT  vaut le détour :

avftf.jpg

Publié dans Allez les filles !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 03/07/2011 17:45


Et maintenant il apparait que cette femme de ménage n'était pas du tout clean elle non plus, ce qui va desservir toutes les vraies victimes...


Phypa 04/07/2011 23:28



j'ai bien aimé la chronique de Jean-pierre Gauffre de ce matin (http://www.france-info.com/chroniques-il-etait-une-mauvaise-foi-2011-07-04-fable-d-aujourd-hui-548020-81-305.html)
.


les médias passent d'un extrême à un autre


la seule perdante est sans doute la justice !


en tout cas, même si DSK n'est pas coupable de violence, il me semble que lorsqu'on est directeur du FMI, on devrait un peu plus réfflichir à ses actes , non ?


bisous



ecureuilbleu 25/06/2011 22:15


Je crois qu'il ne faut pas se laisser faire et oser porter plainte quand on est dans son bon droit, mais il y aussi des femmes agressives, notamment verbalement. Bisous


Phypa 26/06/2011 22:57



Je pense que ce n'est pas facile de porter plainte quand on est fragilisé après une agression. Il faut certainement aussi trouver des soutiens. C'est en cela que les associations telles que AFVT
sont nécessaires. Bises.