Les écrans et nous

Publié le par Phypa

tablette_doudou.jpg

 

C'est encore une fois le thème de mon article de cette semaine sur les vendredis intellos à l'occasion d'un article sorti dans le magazine du Monde : "la tablette, ce nouveau doudou".

 

Ches nous les écrans avec les enfants sont venus petit à petit.

 

On a d'abord regardé les dessins animés de Tiji . Ils ont adoré les télétubies, les zoziboo et toupie et binou, et nous aussi.

Puis sont apparues les consoles de jeu Nintendo, et je dois le confesser, c'est moi qui la première ai introduit cet objet à la maison.

Je l'avais demandé pour un anniversaire à cause d'un jeu de gymnastique faciale qui n'existait qu'en japonnais , était censé arriver 6 mois après en France, et n'est sorti que sur une version ultérieure de console. Le bide complet!

Je me suis consolée avec les jeux du Professeur Kawashima, supposés développer notre cortex préfontal. Et pour dire vrai, les scores je m'en fiche, ce que je préfère c'est le "jeu détente"  intitulé "bactéricides" qui s'apparente un peu à tétris. 

 

bactericide.jpg

Mais en général, quand je me mets à ce jeu-là, c'est que je ne suis pas en mesure de faire grand chose d'autre.

Et je suis assez d'accord avec l'article de Cerveau et Psycho qui parle d'imposture intellectuelle et de marketing.

 

Ensuite Mr Phypa m'a piqué ma console pour jouer à Mario Kart pendant que les enfants dormaient (si, si !!)

 

Ce n'est qu'ensuite que les enfants ont eu droit à leur console DS.

Et il faut reconnaître qu'il y a un tas de jeux sympas auxquels ils se sont bien amusés.

Et parfois nous tous, puisqu'on peut jouer à Mario Kart en réseau. L'occasion pour les enfants de me battre : à ce genre de jeu je suis nullissime alors qu'ils sont vite devenus experts.

Et les jeux comme la légende de Zelda ou professeur Layton les pousssent même à une certaine forme de réflexion. (et ça les oblige même un peu à lire !!)

Bon il n'a pas été possible de résister à la pression Pokemon

Par contre j'ai tenté le jeu scolaire : fiasco complet !

Donc je crois qu'il faut qu'un jeu reste un jeu.

 

Après il y a eu l'iphone. Et je l'avoue, j'ai été accro à tetris.

Mais en fait nous avons très peu prêté nos téléphones aux enfants, et nous faisons partie des parents indignes qui n'ont pas acheté de téléphone portable à leurs enfants.

Nous sommes plutôt adeptes de "pas de téléphone avant 12ans"

Grande puce a récépéré mon "vieux" motorola rose métallisé , qui me paraissait déjà une merveille de technologie qui peut faire des films et des photos, et s'est écriée "anh, il est pas tactile!"

Et vu qu'elle a craqué son premier forfait en 2 jours à échanger des SMS avec une copine qui lui en envoyait 10 à la minute, et ben elle a un téléphone avec lequel elle peut recevoir des appels et des SMS mais ne peut appeler.

 

La tablette n'est arrivée que cette année à la maison

Et Mr Phypa et moi n'en sommes pas revenus de notre émerveillement, et à vrai dire pour l'instant, on la prête très peu aux enfants.

 

Pareil pour l'ordinateur. 

Grande puce a une adresse mail, pas encore un compte facebook (mais on a déjà fait provision ensemble d'avatars ;-) )

 

Ils ont leur DS et le droit de jouer entre 18h30 et le repas du soir.

 

On regarde assez peu la télé, même si on commence à regarder quelques séries policières avec eux, alors que nos premiers plateaux télé étaient consacrés à Thalassa.

Indépendamment du fait que j'avais été assez effrayée par un article lu dans psychologies magazine qui m'avait inspiré "les enfants de la télé" il y a déjà quelques temps, nous avons mille et une autre choses à faire que regarder la télévision.

Au fil de mes lectures, j'avais publié aussi : les enfants de la télé (2)

 

Soyons lucides, Mr Phypa et moi sommes plutôt accros au numérique, et nous passons une bonne partie de la journée sur écran, puisque dans notre travail, rien ne se fait plus sans ordinateur.

Mais nous sommes des geeks prudents et cherchons à préserver nos enfants en établissant des limites.

Peut-être estimeront-ils plus tard que nous les avons trop contraints ?

Pour l'instant, j'ai quand même l'impression qu'ils comprennent que c'est une façon de prendre soin d'eux.

Il n'y a pas d'interdit total, mais une consommation modérée, comme pour le chocolat ou l'alcool .

Publié dans Education

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 24/11/2012 22:00

Mes fils aussi ont été accros aux écrans : consoles, télé, ordinateur, téléphone. Maintenant ils ont une tablette. Et moi j'ai mon ordi portable sur les genoux pour bloguer. Bisous

Phypa 28/11/2012 14:13


Je suis un peu mal placée pour leur faire la morale, entre mes blogs et mon smart phone ;)) Mais moi j'ai travaillé pour gagner tous ces outils. S'ils ont accès à tout tout de suite et sans
conditions, comment auront-ils envie de grandir ? Bisous