Le casse - tête de la trousse à pharmacie des vacances

Publié le par Phypa

trousse_pharma.jpg

Les premières fois que nous partions en vacances avec les enfants, la trousse à pharmacie des vacances était bien chargée.
En plus des classiques antalgiques, je devais avoir tous les médicaments de toutes les ordonnances pour tous les rhumes et bobos de l'année , "on ne sait jamais" !
Et puis, avec l'habitude, et des loulous finalement pas si souvent malades, la trousse s'est considérablement allégée.
 
Voici ce qu'elle contient aujourd'hui :
- des antalgiques (paracétamol à 500 mg pour les enfants qui font plus de 27kg, à 1g pour les adultes, ibuprofène 400mg pour les adultes)
- une pommade anti-echimose type arnica-gel
- du spasfon lyoc pour les enfants, en comprimé pour nous 
- une pommade anti-démangeaison pour les piqures d'insectes
- du smecta
- des pansements ( je dois avouer qu'il me reste des pansements princesse, scooby doo, et autres à écluser !!)
- des compresses de gaze et de l'élastoplaste (très utile en cas de grosse coupure au doigt : refermer la plaie au maximum avec une compresse de gaze imbibée de betadine, et entourer avec de l'élastoplaste, puis selon l'importance du bobo consulter médecin ou urgences mains - je suis coutumière du ratage de coupage de pain ! Technique que nous appliquions aussi pour les coupures du coussinet du chien quand il était jeune )
- de la bétadine
- une solution antiseptique pour les yeux type dacudose qui sert  aux adultes en cas de grosse poussière dans l'oeil , mais dont nos enfants n'ont jamais voulu entendre parler.
De toute façon soit ça passe avec les larmes, soit il faut foncer aux urgences ophtalmiques les plus proches. En principe, un service d'urgence pédiatrique est capable d'indiquer la bonne adresse par téléphone.
- et ... cette chose :
anti_tiques.jpg
 
 
qui sert à retirer les tiques sans que la tête reste dans la peau
Ce qui ne dispense pas du traitement antibio prescrit par le médecin, ces bestioles pouvant véhiculer de vraies cochonneries.
- de l'euphytose , essentiellement pour mes insomnies (c'est rien que des plantes !)
Il m'est arrivé une ou deux fois d'en donner un comprimé au coucher aux enfants
- un thermomètre électronique de base, qui bipe quand la mesure est OK, et un thermo-test frontal
thermo-test.jpg
 
 
 
 J'avoue que je n'ai jamais effectué de contrôle lorsque le chiffre mesuré était 38 ou 39 ( je crois que je n'ai jamais eu 40), mais donné du doliprane régulièrement , de toute façon en général c'était avec une rhino et mal à la tête, donc la précision du 1/10e de degré pas utile)
- dans la voiture, j'ai toujours dans mon sac de la cocculine et un petit roller aux huiles essentielles  contre le mal des transports
 
J'ai eu une période homéopathie : ça marchait assez bien pour l'éczéma de mon cher et tendre, les rhinos des enfants en complément des  médocs classiques. Par contre sans succès pour l'arthrose et les démangeaisons du chien. Mais on a tous tendance à oublier les granules, alors, j'ai laché l'affaire !
 
Pour le reste, comme on ne va pas dans un désert hostile, qu'il y a médecins et pharmacie à proximité, je ne prends maintenant  plus rien de plus pour la famille.
 
Bon il y a évidemment les medoc de notre vieux toutou , pour le coeur et l'arthrose, parce que pas toujours facile à trouver.
Mais il a sa trousse à lui.

Publié dans Humeur du jour

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article