La contraception dans le Monde

Publié le par Phypa

En France, le corps médical a tendance à confondre contraception et pilule.

 

Mais ce n'est pas partout pareil dans le monde.

 

On peut trouver sur le site de l'ONU des extraits d'un ouvrage intitulé "world contraceptive use 2011"

 

En introduction, on apprend qu'au sommet mondial de 2005, a été votée la résolution 60/1:

 "achieving universal access to reproductive health by 2015, as set out at the International Conference on Population and Development"

 c'est à dire :

 " atteindre en 2015 l'accès universel à "la santé reproductive" comme objectif de la conférence internationale sur la population et le développement"

 

Cet objectif a été confirmé lors d'une assemblée pleinière de 2010, lors de laquelle il a été convenu de (résolution 65 / 1) :

"ensuring that all women, men and young people have information about, access to and choice of the widest possible range of safe, effective, affordable and acceptable methods of family planning"

 c'est à dire :

 "assurer à toute femme, tout homme ou tout jeune d'être informé, et d'avoir accès au choix le plus large possible, de méthodes de planning familial sûres, efficaces, disponibles et acceptables"

 

La synthèse présentée dans le document "world contraceptive use 2011" est réalisée à partir de données collectées dans diverses études portant sur des femmes de 15 à 49 ans, mariées ou en couple.

 

En moyenne dans le monde, les méthodes de contraception les plus utilisées sont :

1- la stérilisation féminine

2- les DIU (dispositifs intre-utérins , ie stérilet)

3 - la pilule

 

Les pays où la pilule est le moyen de contraception le plus utilisé (plus de 40% des contraceptions)  sont : l'Algérie, la Belgique, la France, L'Allemagne, le Maroc, le Portugal et le Zimbabwé.

L'usage des DIU est très élevé en Asie (plus de 40% en Chine, Corée, Uzbekistan et Vietnam), et dans quelques pays d'autres régions comme Israël,  le Kazakhstan,le Kyrgyzstan et le Turkmenistan, ou Cuba, l'Egypte et l'Estonie.

L'usage du préservatif masculin est le plus important à Hong Kong (50%) et au Japon (41%). Il est aussi prédominant en Urugay, dans la Fédération de Russie et en Grèce.

En Afrique de l'Est et dans le Sud de l'Afrique, les injections sont très populaires (plus de 40% des usages).

 

Selon les données disponibles les plus récentes, l'accès à la contraception est loin d'être universel (et donc loin des objectifs que s'était fixés l'ONU.)

contraception_moderne_planisphere.jpg

 

Si j'ai bien compris, on entend par "contraception moderne" , une méthode autre que de type Ogino ou retrait.

 

On trouvera aussi des graphiques par type de contraception ici

 

J'ai été surprise par ces deux graphiques sur la stérilisation :

sterilisation_f.jpg

sterilisation_h.jpg

La stérilisation est très pratiquée en Amérique du Nord, notamment par les hommes.

 

On trouve aussi dans un rapport de la Haute Autorité de Santé, une comparaison des méthodes de contraception à l'échelle européenne qui utilise les mêmes données que l'étude de l'ONU :

contraception UE

où on voit que c'est en Norvège et au Royaume uni que les méthodes utilisées sont les plus variées.

 

Le rapport de la HAS est consacré à l'usage de la contraception d'urgence, qui malgré son accès libre en pharmacie et dans les infirmeries des collèges reste trèe peu utilisé, et très méconnu.

Le constat est que malgré la mise à disposition de différentes contraceptions, le nombre d'IVG reste de l'ordre de 200 000 depuis 1975.

 

Il est à noter que dans son rapport, la HAS mentionne une recommandation de l'OMS de mettre à disposition à l'avance des contraceptifs d'urgence,, que cette recommandation est appliquée au Canada et aux Etats Unis, mais que l'ANAES (agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé) s'était prononcée contre en France, par crainte d'une utilisation moins efficace des contraceptions conventionnelles.

Le document - qui date de novembre 2011 - a pour but de mettre en oeuvre une évaluation sur 6 mois de la mise à disposition à l'avance de la contraception d'urgence (!!).

Mais je n'ai pas trouvé le rapport final de recommandation :((

 

Pour plus d'information sur les différentes méthodes de contraception existant :

le Manuel de planification familiale à l'usage des prestataires du monde entier de l'OMS (mise à jour 2011)

la page consacrée à la contraception du site de Martin Winckler

le site choisirsacontraception.org

 

Alors qu'on ne nous dise plus qu'hors de la pilule point de salut : c'est faux.

Publié dans Allez les filles !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ecureuilbleu 02/02/2013 11:41

Personnellement je n'ai pas apprécié les périodes où j'avais un stérilet et où il fallait l'enlever. A moins que ce ne soit ma gynéco qui manquait de douceur... Bisous

Phypa 02/02/2013 23:00



Je crois en effet que les gynecos français ne sont pas très bien formés à ça. Si j'ai bien compris ce qu'en dit Martin Winckler. 


Je pense que ce qui est important, c'est de pouvoir vraiment choisir.


Bisous



Ecureuil bleu 18/01/2013 20:03

Bonsoir Pascale. La pilule reste le moyen contraceptif le plus simple à utiliser, surtout pour les femmes qui n'ont jamais eu d'enfant et qui ne peuvent donc pas utiliser un stérilet... A moins
d'utiliser le moniteur de contraception dont j'ai parlé il y a quelques temps... Bisous

Phypa 18/01/2013 23:22


Non,c'est faux. Ce sont les médecins français qui croient qu'un DIU ne peut pas être utilisé par une femme qui n'a pas eu d'enfant, alors qu'il existe aujourd'hui des DIU adaptés utilisés dans
d'autre pays . Voir le blog de Martin Winckler. Je crois qu'il y a vraiment une spécificté française à nous abonner à un produit. Bisous