L'ombre du vent

Publié le par Phypa

ombre_du_vent.jpg

 

L'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon est un livre dont les premières pages nous absorbent.

Voici ce que dit la 4e de couverture :

"Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie."

J'ai aimé ce début , cette transmission de responsabilité d'un père à son fils dans la protection des livres, ce respect, cet amour pour les écrits.

A travers l'histoire d'un livre et la quête de son auteur, le narrateur vit un parcours initiatique à partir de 1945 dans l'Espagne franquiste. C'est à la fois la vie, et l'histoire de son pays, de sa ville qu'il découvre.

Les plaies de la guerre civile sont encore ouvertes, et la solidarité des personnages qui se lient au cours de récit les rend très attachants.

J'ai ressenti dans la narration un coté mystérieux, comme la présence d'esprits protecteurs.

Il y a quelques longueurs dans les tours et détours de l'intrigue, mais au global j'ai beaucoup aimé ce livre.

Publié dans Livres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Messire Merlin 05/08/2012 16:53

Bonjour! Voilà un livre que j'ai dévoré! Une 'écriture' digne des plus grands maîtres! J'ai également lu Marina....
Il reviendra, le temps où tu pourras à nouveau approcher 'sauterelles et criquets'! C'est une magicienne cette Nature! Très bonne fin de journée et gros bisous à tes petitiots!

Phypa 05/08/2012 23:18



A vrai dire, sauterelles et criquets, il n'y en a pas beaucoup par chez moi !


Je n'ai pas encore lu d'autres livres de cet auteur. A suivre ...