Instinct maternel - suite

Publié le par Phypa

Bon Mme Déjantée demande des extraits.

Vu que j'ai lu le livre dans les années 80, et que je ne l'ai pas retrouvé à la bibliothèqe municipale ...

Je vous propose d'aller voir aux liens ci-dessous :

http://anygold.over-blog.com/article-l-amour-en-plus-d-elisabeth-badinter---suite-et-fin-50771954.html

Anygold cite d'ailleurs d'autres écrits.

 

Et j'ai retrouvé les premières phrases de la préface qui donnent le ton :

"1780:

Le lieutenant de police Lenoir constate, non sans amertume, que sur les vingt et un mille enfants qui naissent annuellement   à Paris, mille à peine sont nourris par leur mère. Mille autres, des privilégiés, sont allaités par des nourrices à demeure.  Tous les autres quittent le sein maternel pour le domicile plus ou moins lointain d’une nourrice mercenaire. Nombreux sont les enfants  qui mourront sans avoir jamais connu le regard de leur mère. Ceux qui reviendront quelques années plus tard sous le toit  familial découvriront une étrangère : celle qui leur a donné le jour. Rien ne prouve que ces retrouvailles aient été vécues dans la joie, ni que la mère ait mis les bouchées doubles pour assouvir un besoin de tendresse qui nous semble aujourd’hui naturel.
À la lecture des chiffres du lieutenant de police de la capitale, on ne peut manquer de s’interroger.

Comment expliquer cet abandon du bébé à une époque où le lait et les soins maternels représentent, pour lui, une plus grande chance de survie ? Comment rendre compte d’un tel  désintérêt pour l’enfant, aussi contraire à nos valeurs actuelles ?

Les femmes de l’Ancien Régime ont-elles toujours agi ainsi ?

Pour quelles raisons l’indifférente du XVIIIe siècle s’est-elle muée en mère-pélican au XIXe siècle et au XXe siècle ?

Étrange phénomène que cette variation des attitudes maternelles qui contredit l’idée répandue d’un instinct propre également à la femelle et à la femme !"

 

Et voici la table des matières :

TABLE

Avant propos .................................................... 7

Préface .............................................................. 19

I – L’AMOUR ABSENT

Chapitre premier. – Le long règne de l’autorité paternelle et maritale................ 31

Chapitre II. – Le statut de l’enfant avant 1760 ................................................... 59

Chapitre III. – L’indifférence maternelle.......... 95

II – UNE NOUVELLE VALEUR :  L’AMOUR MATERNEL

Chapitre premier. – Plaidoyers pour l’enfant ...... 175

Chapitre II. – La nouvelle mère....................... 237

III – L’AMOUR FORCÉ

Chapitre premier. – Le discours moralisateur hérité de Rousseau ou «Sophie, ses filles et ses petites-filles» ...................................... 287

Chapitre II. – Le discours médical hérité de Freud....................................................... 353

Chapitre III. – Les distorsions entre le mythe et la réalité ................................................... 397

Le paradis perdu ou retrouvé ?......................... 439

Index ............................................................... 443

 

30 ans après, il y a eu une réédition, et la polémique fait encore rage.

Tu veux te faire ton opinion ?

Lis le !!

Publié dans Education

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

anygold 24/07/2011 18:43


Dimanche 24 juillet 2011,

Bonjour à toutes, à tous,

Merci Phyta,d'avoir mis en lien mon article "L'amour en plus" d'Elisabeth Badinter sur votre blog. Je suis une fervente admiratrice de longue date, du professeur de philosophie aux yeux bleus qui a
accompli un travail immense en écrivant ce livre !!

Il est peut être compliqué d'écrire aujourd'hui, que l'instinct maternel n'est qu'une vue de l'esprit, mais c'était une triste réalité depuis XVIème siècle, car les nourrissons mourraient comme des
mouches devant des parents presque indifférents à leurs disparitions prématurées.

Ce qu'explique Elisabeth Badinter, c'est que c'est la société qui dicte au plus grand nombre l'attitude que la femme, la mère doit adopter, car il faut bien l'écrire avec clarté, l'esprit des
femmes, des mères, des maris sont sans cesse manipulés par des publicités, des articles, des reportages, des livres publiés sur le sujet.

Sans doute pouvons-vous nous même "dire" qu'il s'agit d'un endoctrinement sournois inculqué au fil des jours, à notre insu. C'est la raison qui fait horrifier certaines quand elles lisent :
l'instinct maternel est quelque chose de naturel... Oui, mais si la nature n'est pas contrecarrée par des discours qui le déforme, le dénigre.

Pardon d'avoir été un peu longue. Bien à vous, Phyta et félicitations pour votre blog. Anygold


Phypa 28/07/2011 20:20



Merci de ce message Anygold. Bonne soirée.



écureuil bleu 22/07/2011 21:11


Merci pour cet extrait et le sommaire. Bisous


Phypa 24/07/2011 14:50



Les livres d'Elisabeth Badinter sont toujours très documentés, et pas si difficiles à lire. Bisous.



Mme Déjantée 22/07/2011 15:34


Merci beaucoup de cet ajout!! A ce soir pour le débriefing!!


Mme Déjantée 21/07/2011 20:08


Merci beaucoup, vraiment, pour cet ajout!!!