Fenêtre sur cour

Publié le par Phypa

fenetre_sur_cour.jpg

Oui nous avons osé tenter un Hitchcock avec les enfants.
Bon ce n'était pas Psychose ou Les oiseaux, quand même.

Dans mon souvenir, ce film des années 50, n'était pas trop gore.

L'histoire : un photographe immobilisé par une jambe platrée passe son temps à sa fenêtre à épier ses voisins.

Ce qui est extraordinaire dans ce film, est que tout se passe à cette fenêtre, dans le quarter de Greenwich Village à New york , entièrement reconstitué en studio, parce que la lumière naturelle ne rendait pas bien selon Hitchcock.
En fait il ne se passe pas grand chose.
Tout est suggéré par les aller et venues des voisins.
Et à notre grand plaisir, les enfants ont mordu au suspense.
La mention à la fin du film "all material is not suitable for children", alors que le film était sorti en 1954 avec la mention "tout public", nous a fait rire.

Nous avons supposé que c'était à cause des figures d'une danseuse en bikini ( années 50, quand même, donc nettement plus habillée que n'importe quelle pub d'aujourd'hui), à moins que cela ne soit à cause du couple de jeunes mariés qui passe manifestement ses journées au lit (là encore on ne voit rien d'autre qu'un rideau tiré, et pas un son ne filtre bien sûr !)

Miss Puce a apprécié à leur juste valeur les tenues de Grace Kelly.

fenetre-sur-cour-1954-03-g.jpg grace_kelly.jpg

On trouvera dans l'article wikipedia tous les détails, dont une analyse féministe du film (pas fait exprès!)
C'est finalement un film assez moderne et assez fin dans l'observation des relations entre les personnes, et qui n'a pas vieilli tant que ça.
On a bien sûr expliqué qu'Hitchcock faisait une apparition dans tous ses films, et que cela fait partie du jeu de le guetter.

1954-Fenetre-sur-cour_s.jpg

Image trouvée chez un blogger passionné  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article