Et puis Paulette

Publié le par Phypa

et-puis-paulette.jpg

Je viens de finir ce livre très optimiste et agréable à lire.

Cela commence par la rencontre de Ferdinand, et d'un chien qui le mène à sa voisine Marceline.

Il la sauve in extremis de l'asphyxie, car son tuyau de gaz  a été mangé par des souris, mais il s'imagine qu'elle a fait une tentative de suicide.

Et c'est comme ça qu'il prend contact avec cette voisine avec laquelle il n'avait jamais parlé.

Quelques temps plus tard, une tempête dévaste le toit de sa voisine.

Comme il se retrouve seul dans sa très grande ferme depuis la mort de sa femme et le départ de ses enfants, il lui propose de venir habiter chez lui le temps des travaux.

Puis d'ami veuf , en étudiant fauché en recherche de logement, c'est une vraie communauté qui finit par se retrouver dans sa ferme.

Cela tient d'ailleurs plus de la famille recomposée, et de liens de solidarité et d'amitié qui se tissent.

Chacun croyait qu'il ne pourrait vivre sans ses habitudes, et découvre que ce n'est pas aussi important à coté du plaisir de cuisiner et prendre ses repas ensemble, ou de se retrouver le soir à refaire le monde autour d'une tisane avant d'aller se coucher.

Le livre a donné lieu à un site en construction

http://solidarvioc.com/

qui permettra de partager les expériences de cohabitation entre retraités et/ou intergénérationnelles.

donc certainement encore des expériences à suivre.

L'auteur part de l'idée qu'il y a un vrai besoin de solidarité, que les personnes agées peuvent se prendre en charge par elles-mêmes, et qu'elles ont encore de beaux moments à vivre et partager, y compris avec des jeunes.

Le livre et son thème sont évoqués dans cette émission de France Infos

Publié dans Livres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CHAT PITRE 03/12/2012 16:38

Je ne connais pas mais déjà rien qu'à voir la couverture ça donne envie de l'ouvrir. CHRISTINE

Phypa 05/12/2012 14:01



Raconte -nous quand tu l'auras ouvert et lu  !