Concert des enfoirés 2011

Publié le par Phypa

 oeil-des-enfoires

Je n'ai pas participé à la campagne des blogueurs qui permettait d'offrir 10 repas en faisant un post sur son blog, parce que je n'ai pas vraiment trouvé d'infos fiables sur le site des restaus du Coeur.

 

Nous sommes tombés presque par hasard sur la retransmission du spectacle, après avoir regardé les nouvelles du Japon au 20h de vendredi soir.

 

Bien sûr, les enfants ont voulu regarder, et nous étions plutôt pour.

 

Nous avons constaté avec une certaine surprise qu'ils connaissaient par coeur les tubes à la mode de Shakira et Christophe Mahé. :-))

Il faut dire qu'écouter de la musique dans leur chambre est un de leurs grands plaisirs.

 

Le spectacle était très chouette, et nous a rappelé les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier de notre enfance, avec leurs mises en sécnes costumées, parfois tirées par les cheveux et où les artistes venaient partager rires et musique avec plaisir.

 

Le CD et le DVD sont en vente depuis hier et leur achat rapporte 18 repas.

 

Après le spectacle, il y avait une émission rétrospective sur le début des restaus du coeur.

Comment Coluche avait lancé l'idée, l'immense pari que cela avait représenté.

Cela fait déjà 25 ans. Cela ne devait durer qu'une saison pour donner un coup de pouce aux démunis.

Un des moments les plus émouvants, est la remise du chèque des fonds restant de l'association qui ne pensait pas durer à l'abbé Pierre par un Coluche tout intimidé

Malheureusement, les besoins sont encore plus immense aujourd'hui après le passage de plusieurs crises économiques.

Pour la campagne 2009/2010, le chiffre de 103 millions de repas distribués a été atteint.

 

La chanson des débuts idémodable  :

Paroles de La Chanson Des Restos:
Moi, je file un rancard
A ceux qui n'ont plus rien
Sans idéologie, discours ou baratin
On vous promettra pas
Les toujours du grand soir
Mais juste pour l'hiver
A manger et à boire
A tous les recalés de l'âge et du chômage
Les privés du gâteau, les exclus du partage
Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste
Demain, nos noms, peut-être grossiront la liste

Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid
Dépassé le chacun pour soi
Quand je pense à toi, je pense à moi
Je te promets pas le grand soir
Mais juste à manger et à boire
Un peu de pain et de chaleur
Dans les restos, les restos du coeur

Autrefois on gardait toujours une place à table
Une soupe, une chaise, un coin dans l'étable
Aujourd'hui nos paupières et nos portes sont closes
Les autres sont toujours, toujours en overdose

J'ai pas mauvaise conscience
Ça m'empêche pas d'dormir
Mais pour tout dire, ça gâche un peu le goût d'mes plaisirs
C'est pas vraiment ma faute si y'en a qui ont faim
Mais ça le deviendrait, si on n'y change rien

J'ai pas de solution pour te changer la vie
Mais si je peux t'aider quelques heures, allons-y
Y a bien d'autres misères, trop pour un inventaire
Mais ça se passe ici, ici et aujourd'hui

Plus paroles: http://www.parolesmania.com/paroles_les_enfoires_8720/paroles_la_chanson_des_restos_314102.html
Tout sur Les Enfoires: http://www.musictory.fr/musique/Les+Enfoires

 

Publié dans Humeur du jour

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article