Nagasaki

Publié le par Phypa


Nagasaki d'Eric Faye se lit très vite : une centaine de pages. "Tout commence par des disparitions, des déplacements d'objets. Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse...." Ainsi commence la 4e de couverture. Ce météorologue à la vie bien rangée va installer des webcams pour surveiller sa maison depuis son travail. Une silhouette de femme apparaît dans sa cuisine. .. Et voilà sa vie tranquille bouleversée. Une réflexion sur la solitude , l'attachement à sa maison, et aussi l'usage très partiel qu'on en fait lorsqu'on travaille. Je ne vous en dis pas plus. J'ai bien aimé cette courte histoire.

Publié dans Livres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article