#Modèlesféminins Juin 2013 Marie-Louise La Chapelle

Publié le par Phypa

#Modèlesféminins Juin 2013  Marie-Louise La Chapelle

Oui je sais on n'est plus en Juin, on est en Juillet.

On va dire que c'est un rattrapage, parce que juin, entre les différentes fêtes d'association, c'est passé trop vite.

Il faut dire aussi que dans l'actualité, je n'ai rien capté qui mette particulièrement une femme à l'honneur. Mais se reporter à la phrase d'avant !

 

J'ai donc cherché sur la toile....

 

Et en tapant "femme scientifiques" dans google, je suis tombée sur une liste de femmes scientifiques dans wikipédia .

J'aurais aimé vous parler de Méryt-Ptah, mais à part que c'est la première référence connue à une femme médecin du XXVIIe siècle avant JC, je n'ai rien trouvé, même sur les sites d'égyptologie.

 

Restant dans la même idée, j'ai trouvé que Marie-Louise de La Chapelle était une fondatrice de l'obstétrique moderne. Vers 1795, elle est chargée d'organiser "un hospice de la Maternité à l'Hotel Dieu", qui deviendra par la suite une "maison des accouchements".

Voici ce qui en est dit sur Wikipédia :

L'hospice de la Maternité a deux buts principaux :

  1. être un lieu de formation des sages-femmes ;
  2. être une maternité, c'est-à-dire un endroit où on accouche.

L'hospice accueillait aussi les futures mères (on les admettait dès le début du huitième mois14) ; après l'accouchement, les mères étaient isolées des futures mères, le risque de fièvre puerpérale étant grand.

Il importe de dire qu'à cette époque la plupart des femmes n'accouchent pas dans une institution ; l'hospice sert aux démunies (87,5 % des femmes abandonnent leur enfant après l'accouchement ou l'allaitement15), c'est-à-dire aussi aux femmes les plus exposées aux maladies.

Marie-Louise La Chappelle est l'auteur d'une "Pratique des accouchements"  en 3 volumes publiés par son neveu .

On peut les lire en liens :

volume 1

volume 2

volume 3

 

Un autre document intéressant est disponible sur le site de la bnf : "Une notice historique que la vie et les écrits de Mme Lachapelle" qui est une sorte de  nécrologie écrite par Mr Chaussier alors médecin en chef de la "maison d'accouchement". 

On y apprend qu'avant son intervention , le seul endroit où pouvaient être formées les sage-femmes était l'Hotel-Dieu, alors un hospice installé dans une anicenne prison, et que leur formation durait 3 mois. Elle a obtenu que leur formation soit d'au moins un an, et qu'elle purent ensuite demander à rester un an de plus.

 

Il y est dit notamment  : 

"Avant de commencer une manoeuvre quelconque, Mme Lachapelle avait toujours soin d'en prévenir la femme, de lui en faire sentir la nécessité , les avantages ,et d'éloigner de son esprit la crainte et les inquiétudes"

Son apport à la connaissance et à la pratique des accouchements est important et reconnu.

On lui doit un recueil de statistiques, que les pays voisins ont aussi consulté, car chaque jour chaque accouchement était "débriefé" avec les élèves sages-femmes, et tout était scrupuleusement noté.

Elle a aussi défini les principes suivants :

- exclusion de tous les témoins (seuls la mère, les sage-femmes, et éventuellement le médecin pouvaient être présent en salle d'accouchement)

- suture immédiate d'un périnée déchiré

- méthode d'intervention dans les cas de "placente praevia" (ou localisation anormale du placenta)

- méthodes destinées à éviter l'usage des forceps

L'idée qu'une femme ait été une "précurseure " de l'obstétrique moderne me plaît bien.

 

Ses compétences, son attention aux femmes ont été unanimement reconnues, les médecins de l'époque ont accepté d'apprendre d'elle et ont adopté ses points de vue. ..

Publié dans Modèles féminins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

magnetic balls 30/07/2014 13:25

Ms. Lachapelle is one among the great ladies of the world. The thing is that she is not that popular. But after reading this article I find that she has a collection of statistics that every women should follow.

éureuil bleu 22/07/2013 21:26

Bonsoir Pascale. Merci de nous avoir fait découvrir cette femme modèle, scientifique et créative. Bisous

Phypa 22/07/2013 23:17

Oui c'est fou comme nous-mêmes savons peu combien nous avons eu des pionières remarquables.
Voir aussi ce que j'avais écrit pour les vendredis intellos la semaine dernière :
http://lesvendredisintellos.com/2013/07/13/comment-le-sexisme-vient-aux-enfants/
sur une enquête où on apprend que tous les enfants qui regardent la télé et/ou ont un père qui participe peu aux tâches ménagères pensent que les hommes ont plus de valeur que les femmes !
Y a du boulot !!
Bisous